Il y a d’énormes occasions en ligne pour les producteurs canadiens, selon un nouveau rapport financé par le FMC

Ottawa, le 28 février 2012 — Dans un rapport publié aujourd’hui, l’Association canadienne de la production médiatique (ACPM) se penche sur la façon dont la « vidéofication » d’Internet (à savoir le fait de passer toujours plus de temps à visionner des vidéos en ligne) accroît la demande de contenu original produit par des professionnels et destiné spécifiquement au Web, tout en remettant en question les modèles commerciaux de l’industrie télévisuelle classique. Le rapport a été financé par le Fonds des médias du Canada (FMC) et la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario (SODIMO).

Content Everywhere: Mapping the Digital Future for the Canadian Production Industry, rédigé par Catherine Tait de Duopoly Inc., porte également sur les importants investissements que les principaux agrégateurs de contenu établis aux États-Unis, notamment YouTube, Yahoo et Hulu, affectent à la production professionnelle d’émissions Web originales pour se démarquer, accroître la fidélité des auditoires et attirer des fonds publicitaires vers leur plateforme.

Content Everywhere: Mapping the Digital Future for the Canadian Production Industry peut être consulté ici.

Note au lecteur : Le document de recherche est seulement disponible en anglais.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.