La découvrabilité vue par des auditoires canadiens

Le FMC publie le deuxième volet du rapport sur la découvrabilité de contenu

Vancouver, le 3 octobre 2016 – Le Fonds des médias du Canada (FMC) a annoncé aujourd’hui la publication de son dernier rapport, Découvrabilité : vers un cadre de référence commun – Volet 2 : le parcours de l’auditoire, à l’occasion d’un événement Industry Exchange au Festival international du film de Vancouver. Pour consulter le rapport, veuillez cliquer ici.

Le rapport est financé par le FMC, l’Office national du film du Canada (ONF) et Téléfilm Canada, avec le soutien de CBC/Radio-Canada et leur étude multi-intérêt, l’Observateur des technologies médias (OTM). Préparé par Danielle Desjardins de La Fabrique de sens, il se fonde sur les constatations du Volet 1, publié avant le Sommet de la découvrabilité, tenu en mai dernier.

Le Volet 1 du rapport dresse un répertoire des principaux leviers de découvrabilité du contenu – des leviers institutionnels comme les règles en matière de contenu canadien et le financement aux leviers de l’industrie comme les moteurs de recommandation et les algorithmes. Dans le deuxième volet du rapport publié aujourd’hui, on explore plus en profondeur la découvrabilité vue par des auditoires canadiens.

Une vaste sélection d’options s’offre chaque jour aux téléspectateurs canadiens. Les utilisateurs ont aujourd’hui un contrôle sans précédent sur les façons dont ils consomment le contenu médiatique de même qu’un accès inégalé à une diversité d’appareils connectés, de plateformes en ligne, d’applications et de services. La recherche, fondée sur un sondage mené par l’OTM au printemps 2016, fait la lumière sur la façon dont les consommateurs apprennent l’existence de contenu et font leurs choix. Elle présente par ailleurs les principaux vecteurs de découvrabilité des auditoires.

  • Selon les principales constatations du sondage, 59 % des téléspectateurs canadiens âgés de 18 ans et plus découvrent du nouveau contenu télévisuel en fonction des recommandations de leurs amis. Un peu plus du tiers des répondants ont affirmé qu’il était facile de trouver le nouveau contenu télévisuel qu’ils veulent regarder, tandis que la majorité considère que la découverte est plus ou moins difficile.
  • Les adeptes de télévision par Internet de même que les grands consommateurs de télévision jugent le processus de découverte de nouveau contenu télévisuel moins ardu.
  • Peut-être en raison de la surabondance de contenu de langue anglaise, 27 % des anglophones considèrent que le processus de découverte est difficile, comparativement à 14 % des francophones.
  • Les membres des générations X, Y et Z (donc âgés de 18 à 49 ans) comptent sur leurs amis pour découvrir du contenu et les boomers, sur les publicités à la télé et à la radio. Le bouche-à-oreille est encore la principale méthode de découvrabilité. Mais cette situation est susceptible de changer en raison des chaînes de médias sociaux, qui sont de plus en plus utilisées par les jeunes auditoires au moyen de leurs appareils mobiles.

Le rapport conclut que, afin de réussir dans un monde de surabondance, le contenu de demain pourrait chercher à utiliser les technologies cognitives afin de cerner les goûts des utilisateurs avec précision, de personnaliser les préférences de chaque utilisateur ou de créer du contenu en temps réel en fonction de la personnalité de chaque utilisateur.

À propos du Fonds des médias du Canada
Le Fonds des médias du Canada (FMC) favorise, développe, finance et promeut la production de contenus canadiens et d’applications pour toutes les plateformes audiovisuelles. En outre, il oriente les contenus canadiens vers un environnement numérique mondial concurrentiel en soutenant l’innovation de l’industrie, en récompensant le succès, en favorisant la diversité des voix et en encourageant l’accès à des contenus grâce à des partenariats avec les secteurs public et privé. Le FMC reçoit des fonds du gouvernement du Canada et des distributeurs de services par câble, par satellite et par IP du pays. Visitez le site cmf-fmc.ca.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

André Ferreira
Chef des communications
416 554-2768
aferreira@cmf-fmc.ca

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.