Le FMC investira près de 357 M$ dans l’industrie des écrans en 2024-2025 

Le FMC offrira davantage de flexibilité et d’équilibre tout en réaffirmant son engagement envers la diversité, les contenus pour enfants et jeunes et documentaires, ainsi que les collaborations stratégiques avec ses partenaires de l’industrie. 

Toronto, le 28 mars 2024 — Le Fonds des médias du Canada (FMC) a annoncé aujourd’hui qu’il investirait 357 M$ dans l’industrie canadienne de la télévision et des médias numériques au cours de l'exercice financier débutant le 1er avril 2024. 

À regarder : Webdiffusion du FMC sur les changements aux programmes 2024-2025 

« En 2024-2025, le FMC offrira davantage de flexibilité et d’équilibre à l’industrie, alors que nous attendons la mise en place d’un nouveau cadre réglementaire à la suite de l’adoption de la Loi sur la diffusion continue en ligne », a déclaré Valerie Creighton, présidente et chef de la direction du FMC. 

« Malgré une diminution du budget et la cessation de l’allocation de 60 M$ pour l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) dans l’industrie des écrans annoncée dans le budget fédéral de 2021, le FMC a toujours à cœur d’appuyer les talents issus de groupes sous-représentés et ses initiatives et programmes d’EDI. Dans le tourbillon des changements dans les technologies et les habitudes de consommation des médias, nous poursuivons notre transition pour devenir un organisme de financement axé sur le contenu sans égard à la plateforme, notamment en réorganisant notre offre de programmes autour de trois piliers — Idéation, Création et Industrie — et en abandonnant le modèle fondé sur les volets. » 

« Nous remercions nos bailleurs de fonds publics et privés pour leur soutien continu et exprimons notre gratitude envers la ministre du Patrimoine canadien, l’honorable Pascale St-Onge, pour la concrétisation des engagements du gouvernement fédéral à appuyer le secteur canadien des écrans. » 

Visualiser la ventilation du budget des programmes du FMC pour 2024-2025 

Le budget des programmes du FMC s’appuie sur les prévisions de revenus pour la prochaine année, qui se fondent sur les contributions actuelles du gouvernement du Canada, celles des distributeurs de services de télévision par câble, par satellite et par IP, ainsi que sur les avantages tangibles et les revenus de récupération et de remboursement tirés des productions financées. La contribution du gouvernement du Canada au budget de cette année est la même que celle de l’an dernier, et les fonds de stabilisation contribuent à pallier la baisse des contributions de la part des entreprises de distribution de radiodiffusion (EDR) au FMC. Enfin, le budget des programmes pour 2024-2025 comprend le second versement de 20 M$ que le gouvernement fédéral a annoncé en mars 2023 pour le marché francophone et les communautés sous-représentées. 

Principaux changements 

Les principaux changements apportés aux Principes directeurs pour 2024-2025 sont présentés ci-dessous. Veuillez consulter la Mise à jour des Principes directeurs 2024-2025 pour tout savoir sur les éléments présentés ci-dessous.  

Consulter la Mise à jour des Principes directeurs 2024-2025

Flexibilité accrue 

  • Élargissement des mécanismes d’évaluation de l’intérêt du marché dans les programmes de contenu linéaire Le FMC élargit l’évaluation de l’intérêt du marché actuel fondé sur les télédiffuseurs canadiens dans les programmes de contenu linéaire et permettra la contribution de sociétés de distribution à propriété et contrôle canadien au financement d’un projet pour déclencher des fonds du FMC. 
  • Enveloppes de développement et de production des télédiffuseurs Pour offrir une flexibilité accrue aux télédiffuseurs et simplifier ses programmes, le FMC combine les enveloppes de rendement et de développement en un seul mécanisme d’enveloppe. 
  • Flexibilité pour les sociétés de production détenues et contrôlées par des Autochtones Les sociétés de production autochtones auront maintenant davantage de flexibilité dans certains genres admissibles. Par ailleurs, les producteur·ices autochtones du Nord bénéficieront également d’une souplesse accrue, notamment par l’élargissement des mécanismes d’évaluation de l’intérêt du marché, l’assouplissement des règles quant au personnel clé canadien et l’élimination des obstacles à la production dans la région circumpolaire. 

 Engagement à accroître l’inclusion au sein du secteur 

  • Équité, diversité et inclusion – Le FMC reste déterminé à soutenir les créateur·ices sous-représenté·es et les initiatives d'EDI dans l'ensemble de ses programmes. En raison de son impact et de son succès, le Programme pilote pour les communautés racisées n'est plus un programme pilote et devient un programme régulier. 
  • Facteurs d’enveloppe Le FMC met en œuvre de nouveaux facteurs d’enveloppes des télédiffuseurs pour encourager l’acquisition de contenu ayant une meilleure parité et une plus grande représentation d. 
  • Programme de diversité linguistique Ce programme, qui était sélectif, deviendra un programme d’enveloppes, ce qui offrira aux télédiffuseurs de la diversité linguistique une autonomie accrue et une meilleure prévisibilité en ce qui a trait à leur financement. 

Engagement envers le contenu pour enfants et jeunes et le documentaire 

Dans les enveloppes des télédiffuseurs de langue anglaise et de langue française : 

  • Allocations par genre Le FMC hausse les allocations destinées aux émissions pour enfants et jeunes, ainsi qu’aux documentaires.  
  • Calcul du genre des documentaires Le FMC divise le calcul du genre des documentaires entre les émissions uniques et les séries pour inciter les télédiffuseurs à acquérir les droits de diffusion du sous-genre des documentaires uniques, lequel connaît un déclin de son financement depuis plusieurs années. 

Équilibre accru 

  • Hausse du financement des médias numériques interactifs (MNI) Les fonds consacrés aux activités liées aux MNI représenteront un pourcentage accru du financement total du FMC.   
  • Meilleur équilibre entre les déclencheurs de financement du FMC axés sur les télédiffuseurs et d’autres déclencheurs – En plus de l’élargissement de l’évaluation de l’intérêt du marché dans les programmes destinés au contenu linéaire, le FMC prévoit renouveler son Programme pilote de développement d’un ensemble de projets et mettre en place de nouveaux programmes pilotes plus tard dans l’année.  

Collaboration accrue 

  • Hausse de la participation du Bureau de l’écran autochtone (BEA) dans le Programme autochtone – Le FMC a officialisé sa collaboration avec le BEA dans l’administration du Programme autochtone, un rôle qui prendra de l’ampleur dans l’avenir. 
  • Participation étrangère Un facteur de participation étrangère a été mis en place dans le Programme des enveloppes des télédiffuseurs. 
  • Partenariats Le FMC vise à poursuivre ses relations fructueuses avec ses partenaires dans le cadre des programmes qui ont eu un écho positif au sein de l’industrie et à développer d’autres occasions qui seront bénéfiques pour le secteur canadien des écrans. 

Nouvelles présentation et organisation 

  • Réorganisation de l’offre de programmes du FMC Le FMC abandonne ses volets convergent et expérimental pour diviser ses programmes en fonction de trois piliers : Idéation, Création et Industrie.  
  • Nouveau format des Principes directeurs Il y aura maintenant des Principes directeurs généraux visant le contenu linéaire et de MNI et précisant les règles qui s’appliquent à tous les programmes, et des Principes directeurs distincts pour chaque programme. 

Webdiffusion sur les changements apportés aux programmes pour 2024-2025 

À mettre à l’agenda : Le personnel du FMC organisera des webdiffusions pour fournir de plus amples informations sur les changements apportés aux programmes et aux principes directeurs.  

  • En français : le 11 avril 2024 à 11 h 00 HAE  
  • En anglais : le 11 avril 2024 à 14 h 00 HAE  

Obtenir toute l’information sur les webdiffusions 

À propos du Fonds des médias du Canada   
Le Fonds des médias du Canada (FMC) favorise, développe, finance et promeut la production de contenus canadiens et d’applications pour toutes les plateformes audiovisuelles. En outre, il oriente les contenus vers un environnement numérique mondial concurrentiel en soutenant l’innovation de l’industrie, en récompensant le succès, en favorisant la diversité des voix et en encourageant l’accès à des contenus grâce à des partenariats avec les secteurs public et privé. Il reçoit des fonds du gouvernement du Canada et des distributeurs de services de télévision par câble, par satellite et par IP du pays. Veuillez consulter notre site Web pour plus d’informations. 

Personne-ressource pour les médias 

Maxime Ruel 
Chef principal des communications 
mruel@cmf-fmc.ca 

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.