Un nouveau rapport sur le financement philanthropique du documentaire

Toronto, le 16 septembre 2015 — Aujourd’hui, à la Doc Conference du TIFF, l’Association des documentaristes du Canada a publié les résultats de sa nouvelle étude Financement philanthropique du documentaire au Canada : vers une stratégie globale pour l’industrie. Le rapport indique que le secteur philanthropique porte un certain intérêt aux documentaires qui traitent d’un vaste éventail de questions sociales. Il est désormais possible de télécharger le rapport complet en cliquant ici.

La réalisation du rapport a été rendue possible grâce au soutien de la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario (SODIMO), du Fonds des médias du Canada (FMC), de Téléfilm Canada, du Conseil des arts de l’Ontario (CAO) et de l’Office national du film du Canada (ONF).

L’étude se penche sur les initiatives innovatrices ayant été mises en place avec succès en Australie, au Royaume-Uni et aux États-Unis afin d’inciter le secteur philanthropique à soutenir la production et la diffusion de documentaires. Parmi les initiatives examinées dans le rapport, citons notamment le BRITDOC, la Documentary Australia Foundation (DAF), le Fledgling Fund, JustFilms, le Chicago Media Project, le programme de subventions fiscales de l’International Documentary Association et Impact Partners.

« Il serait difficile de trouver deux secteurs ayant des objectifs aussi communs que ceux de la philanthropie et du documentaire, a déclaré Pepita Ferrari, directrice exécutive intérimaire de l’Association des documentaristes du Canada. Tel que le montrent De Rosa et Burgess dans leur rapport, ce terrain étonnamment inexploré au Canada offre certainement des avantages considérables pour toutes les parties. En outre, il s’agit du moment idéal pour établir de nouveaux partenariats et collaborations entre ces deux secteurs afin qu’ils atteignent leur but commun, qui vise à traiter de questions sociales. L’avantage de ce genre de partenariat n’est pas seulement financier pour le cinéaste; il permet d’accroître la sensibilisation envers un sujet donné qui intéresse la fondation, en plus d’offrir un moyen aux cinéastes de trouver des auditoires pouvant participer de façon active à leur contenu. »

Les conclusions montrent que, en comparaison avec d’autres pays, le Canada accuse du retard dans la collecte de fonds du secteur philanthropique. Le secteur, y compris les fondations accordant des subventions, les sociétés donatrices et les donateurs particuliers, représente pourtant une importante ressource inépuisable pour la communauté des documentaristes.

PRINCIPALES TENDANCES

Les tendances examinées dans le rapport pointent vers un certain nombre d’indicateurs montrant que l’avenir des dons philanthropiques aux documentaires à caractère social est prometteur :

  • Il existe environ 10 500 fondations privées et publiques au Canada, et leur nombre s’est accru énormément au cours des 20 dernières années.
  • Le nombre de fondations privées a augmenté de 76 % de 1994 à 2014 — il s’établit actuellement à plus de 5 300.
  • Le nombre de fondations publiques s’est accru de 69 % pour atteindre 5 100.
  • En 2013, les fondations canadiennes publiques et privées détenaient un actif global de 55 milliards de dollars et ont versé 4,6 milliards en subventions.
  • Il est probable que, dans l’avenir, les fondations octroient davantage de contributions financières et soutiennent des causes sociales de façon de plus en plus dynamique.
  • Les réseaux de donateurs et les cercles de partage reflètent une tendance croissante visant à mettre les connaissances et les ressources en commun pour soutenir les causes sociales.
  • Le financement participatif et le mouvement civique technologique témoignent également de l’évolution du secteur philanthropique. Actuellement, on compte quelque 1 250 plateformes de financement participatif à l’échelle mondiale.
  • Les organismes caritatifs mesurent de plus en plus les effets de leurs dons de charité.

À propos de DOC
L’Association des documentaristes du Canada | Documentary Organization of Canada (DOC) est une organisation nationale de services aux arts regroupant plus de 650 membres qui soutiennent l’art du documentaire indépendant au pays. Les membres de DOC estiment que les documentaires jouent un rôle essentiel dans la société canadienne puisqu’ils permettent l’expression de points de vue variés sur les réalités sociale, politique et culturelle, suscitant par conséquent la réflexion et le débat. Au nom de ses membres, DOC préconise de favoriser un milieu propice à la production de documentaires et s’emploie à renforcer ce secteur au sein de l’industrie plus vaste de la production cinématographique. DOC offre différents services, notamment le perfectionnement professionnel et des événements de réseautage.

Suivez-nous sur Twitter.  Cliquez « J’aime » sur Facebook. www.docorg.ca

Contact médias :

Pour plus de renseignements ou une entrevue avec Pepita Ferrari (Association des documentaristes du Canada), veuillez communiquer avec :

Anna Maria Muccilli
A.M. Public Relations
(416) 969-9930  
annamaria@ampr.ca

Pierre Campeau
Chef des communications
Fonds des médias du Canada
pcampeau@cmf-fmc.ca
(416) 554-2768

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.