Nouveaux futurs

l’avenir du contenu canadien dans vos mots

Lire le rapport

2023 6513 CMF NewFutures Report FR

Un an de recherche et de dialogues, mené par la firme de recherche indépendante La Société des demains. Un sondage en ligne pour l’industrie et le public, des entrevues en face à face, des ateliers de prospective virtuels et en personne, et beaucoup d’essais soumis par les membres de l’industrie. Plus de 2800 participant·es d’un océan à l’autre et à l’autre. Plus de 1000 heures de commentaires.

Consultez Nouveaux futurs : l’avenir du contenu canadien dans vos mots

Dans vos mots, dix points-clés

Amplifier le contenu en français : Les participant·es se sont dits inquiet·ètes de voir le contenu francophone submergé dans le marché international. Ils·elles souhaitent faire une place à ce contenu et le mettre de l’avant, de manière à ce qu’il ne s’adresse pas qu’aux francophones du Canada, mais qu’il rejoigne des publics mondiaux sans compromettre son essence culturelle. 

Flexibilité dans la création de contenu : La création de contenu doit être flexible afin de répondre à la demande des marchés internationaux et des genres nichés, et de voir l’industrie fleurir. Cela pourrait requérir une mise à jour dans accords commerciaux et un allègement des exigences pour les créateur·trices.  

La collaboration est essentielle : Il faut maximiser la fluidité et la collaboration, au sein de l’industrie et entre secteurs (par exemple, ceux de la création numérique et de la musique). Le rapport met de l’avant le désir de régler les appréhensions liées aux changements systémiques, de mettre l’accent sur les voix individuelles et collectives et d’affronter le risque avec détermination.  

Célébrer les identités : Il est clair que l’industrie souhaite se défaire de l’étiquette « Hollywood du Nord » et établir une identité unique, propre au Canada, qui représente de façon authentique nos nombreuses communautés et cultures. 

Propriété et valeur : La main d’œuvre a souligné l’importance de retenir la valeur des créations canadiennes au sein d’entreprises d’ici afin d’éviter que le Canada ne devienne qu’un fournisseure de services pour les productions étrangères. 

Diversité, équité et inclusion : Ce sont plus que des termes à la mode. Une véritable diversité et une représentation authentique sont essentielles pour l’avenir. L’industrie veut davantage d’histoires qui reflètent le riche tissu de culture, d’origines et d’expériences qui forme le Canada. 

Une vision internationale, mais bien enracinée : La main d’œuvre de l’industrie aspire à faire voyager le contenu canadien par-delà les frontières. Les participant·es ont insisté sur l’importance d’avoir une portée internationale tout en préservant une identité propre, dans le souci de l’inclusion et dans différents formats de contenu. 

Imaginer de nouveaux modèles de financement : Le besoin de mécanismes de financement novateurs, qui favorisent la prise de risque, fait consensus. La transparence dans les processus de financement est essentielle pour la communauté créative.

S’adapter à la révolution technologique : Le rôle de la propriété intellectuelle est en pleine évolution et marque le début d’une nouvelle ère pour l’industrie. L’adaptabilité sera essentielle. 

Plus d’espace pour le contenu autochtone : Les différentes activités ont permis de constater une demande forte pour mettre de l’avant les histoires, les voix et les points de vue autochtones, qui se distinguent clairement du contenu canadien. Les obstacles historiques existent bel et bien. Il y a toutefois un fort désir de soutenir le contenu créé par des personnes issues des communautés autochtones, de promouvoir les occasions de mentorat et d’emploi, et de favoriser des collaborations pour assurer une visibilité au riche patrimoine autochtone et à ses réalités contemporaines.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.